débarrasser

débarrasser

débarrasser [ debarase ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1584 ; de dé- et rad. de embarrasser pour désembarrasser, d'apr. it. sbarazzare
1Dégager (qqch., un lieu) de ce qui embarrasse. Débarrasser le chemin, la voie. déblayer, dégager, désencombrer, désobstruer. Débarrasser une pièce, un meuble des objets qui l'encombrent, les enlever. — Débarrasser la table. Absolt Vous pouvez débarrasser, enlever le couvert de la table. ⇒ 2. desservir.
(Le sujet désigne ce qui embarrasse) Débarrasser le plancher.
2Libérer (qqn) de ce qui pourrait embarrasser. Débarrasser qqn de son chapeau, de son manteau. Par plais. Des voleurs l'ont débarrassé de son argent ( délester) . Débarrasser qqn d'un poids, d'une charge. décharger, délivrer, soulager. « je ne puis vous débarrasser de cette tumeur morale, comme je vous débarrasserais d'une tumeur physique » (Maurois). Débarrasser qqn d'un souci en le tirant d'affaire (cf. Tirer une épine du pied).
3SE DÉBARRASSERv. pron. Se débarrasser d'un vêtement. ôter, quitter. Se débarrasser d'un objet encombrant ou inutile. abandonner, se défaire, jeter; fam. balancer, bazarder, virer. Comment s'en débarrasser ? Se débarrasser d'un cadavre. Se débarrasser d'une affaire. liquider, vendre. « la peine que nous avons à nous débarrasser d'une idée toute faite » (Paulhan). évacuer. Se débarrasser de qqn : éloigner, expulser un indésirable, ou par euphém. le faire mourir. Se débarrasser d'un témoin gênant. éliminer. « En tournant sa masse d'armes, il se débarrassa de quatorze cavaliers » (Flaubert).
⊗ CONTR. Embarrasser, 1. entraver, gêner.

Débarrasser enlever, après le repas, les couverts, les restes des plats, etc.

débarrasser
v.
rI./r v. tr. Dégager (un endroit) de ce qui embarrasse. Débarrasser une chambre.
|| Libérer (un lieu, une personne) de (ce qui gêne, encombre). Débarrassez donc le bureau de toutes ces paperasses. Débarrassez-le de son manteau.
|| (S. comp.) Enlever le couvert d'une table.
Pp. adj. Une table débarrassée.
|| Fam. Débarrassez-moi le plancher!: allez-vous-en!
|| (Suisse) ôter qqch qui encombre. Débarrasse ton cartable qui est en travers du couloir.
rII./r v. Pron.
d1./d Se débarrasser d'une chose, s'en défaire, l'abandonner. Se débarrasser d'une vieille voiture.
Se débarrasser d'une idée.
d2./d Se débarrasser de qqn, l'éloigner; par euph., le tuer.

⇒DÉBARRASSER, verbe trans.
Ôter ce qui encombre.
A.— Enlever, retirer.
1. [Souvent avec un compl. secondaire désignant qqc. de gênant]
a) [Le compl. d'obj. désigne un lieu] Débarrasser une chambre. Vernyct, (...) débarrassa le plancher des morts qui l'encombroient (BALZAC, Annette, t. 4, 1824, p. 240).
b) [Le compl. d'obj. désigne une chose] On le [le minerai] débarrassa à la main des impuretés qui souillaient sa surface (VERNE, Île myst., 1874, p. 140). Allez. Fais voir ce qu'il y a dans tes poches! Débarrasse tes poches! (AUDIBERTI, Femmes Bœuf, 1948, p. 123).
c) [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Céluta s'assit sur la pierre du foyer, débarrassa sa fille de ses langes trempés d'eau (CHATEAUBR., Natchez, 1826, p. 363) :
1. Les masses de tissu conjonctif hypertrophié, dont il débarrasse les patients, atteignent parfois soixante-dix kilos, ...
GIDE, Voyage au Congo, 1927, p. 723.
P. ext. Dérober, voler. Cette bourse à son cou dont par un coup de rasoir adroit il a débarrassé le légitime propriétaire (CLAUDEL, Poète regarde Croix, 1938, p. 108).
Emploi pronom. Louise se débarrasse de son chapeau, de sa pèlerine, de ses gants (CUREL, Nouv. idole, 1899, III, 1, p. 230).
2. [Sans compl. secondaire] Je voudrais tant pourtant être un peu plus que Marthe, que l'homme de peine qui débarrasse et ouvre les portes (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 250).
Débarrasser la table ou, absol., débarrasser. Enlever le couvert de la table.
Au fig. Débarrasser le plancher. Partir.
Absolument :
2. ... je me fais vieux, on ne me veut plus dans les gros ménages; alors, si on ne me veut pas non plus dans les petits, faut que je crève?
— Tu peux crever, qu'il fait, sec comme un sarment. Il en restera toujours trop de ta qualité. Allez, débarrasse!
GIONO, Un de Baumugnes, 1929, p. 62.
B.— 1. Délivrer (de ce qui incommode) en écartant. Débarrasser qqn de qqn ou qqc. Débarrasser la famille d'un gaillard vraiment malpropre (ZOLA, Dr Pascal, 1893, p. 200). Elles [les libellules géantes] (...) nous débarrassent de moustiques dont elles sont extraordinairement friandes (GREEN, Journal, 1937, p. 95) :
3. — Je suis un amateur d'âmes, dit Daniel en souriant. Il ajouta avec émotion : la tienne doit être exquise, pour peu qu'on la débarrasse de tout ce qui la gêne.
SARTRE, La Mort dans l'âme, 1949, p. 129.
2. Emploi pronom. Se libérer de ce qui constitue une gêne. Se débarrasser de qqn ou de qqc.
a) Se débarrasser d'un rival, d'un concurrent, d'un mari. Une guêpe dont on ne peut pas se débarrasser (DURANTY, Malh. H. Gérard, 1860, p. 215) :
4. ... on avisera au moyen de se débarrasser pour toujours de ces voisins dont la tyrannie devenait de jour en jour plus insupportable.
BAUDRY DES LOZIÈRES, Voyage à la Louisiane, 1802, p. 37.
b) Se débarrasser d'une besogne, d'une corvée, d'un préjugé, d'une manie. On voudroit se débarrasser du poids du temps (CRÈVECŒUR, Voyage, t. 1, 1801, p. 165) :
5. Depuis l'Antiquité, je sais bien que l'art a tendu sans cesse à se débarrasser des liens et des formes du monde visible.
QUINET, Allemagne et Italie, 1836, p. 35.
Rem. On rencontre ds la docum. a) l'adj. débarrassé, ée. Qui n'a plus son encombrement habituel et qui dans l'occasion gênerait. Dans la grange débarrassée, à la lueur des lanternes vénitiennes, on danse (PESQUIDOUX, Chez nous, 1921, p. 71). Le bois plein d'ombre hier est maintenant tout clair et débarrassé (CLAUDEL, Feuilles Saints, 1925, p. 629); b) le subst. fém. débarrassée, région. Débarras, délivrance de ce qui embarrassait. Les voilà partis! quelle débarrassée! (HUMBERT, Nouv. Gloss. genev., 1852, p. 137); c) le verbe trans. désembarrasser, synon. de débarrasser. Ah! désembarrasser mon esprit de cette insupportable logique! ... (GIDE, Immor., 1902, p. 464). Pronom. [Le roi de Navarre :] Ni remises, ni temporisements. Au lieu de se désembarrasser des lourdes affaires, les faut accomplir au bref (D'ESPARBÈS, Roi, 1901, p. 183).
Prononc. et Orth. :[], (je) débarrasse []. Ds Ac. 1718 s.v. desbarrasser ou desembarrasser. Ac. 1740 donne également cette var. mais aussi la forme mod. débarrasser, attestée régulièrement jusqu'en 1932. Étymol. et Hist. 1544 debaracee de mon enfantement (en parlant d'une femme) (CATHERINE DE MÉDICIS, Corresp., I, 8, col. 1, févr. ds BARB. Misc. 7, n° 8); 1584 se debarrasser de « se délivrer de » (J. de Barraud, trad. de GUEVARRE, Epistres dorees, IV, 52 a [trad. de l'esp.] ds HUG.); av. 1655 débarrasser (une chose) « la dégager de ce qui l'encombre » (CYRANO DE BERGERAC, Lettres diverses, p. 15 ds IGLF); spéc. au fig. 1843 débarrasser le plancher (DUPEUTY et CORMON, Les Cuis. paris., I, 11 ds QUEM. Fichier). Issu, par substitution de préf., de desembar(r)asser (attesté dep. 1535, Coutumes d'Ypres, 17, 1 d'apr. K. Baldinger ds Z. rom. Philol., t. 67, p. 9), empr. à l'esp. desembarazar « id. », attesté dep. 1495 (Nebrija d'apr. COR., s.v. embarazar), dér. de embarazar (embarrasser); cf. avec debaracee, supra 1544, et embarrassée « enceinte » attesté dans les dial. (v. FEW t. 1, p. 260 a), l'adj. esp. embarazada « enceinte ». Fréq. abs. littér. Débarrasser : 1 812. Débarrassé : 767. Fréq. rel. littér. Débarrasser : XIXe s. :a) 1 878, b) 3 080; XXe s. : a) 3 010, b) 2 641. Débarrassé : XIXe s. : a) 667, b) 1 309; XXe s. : a) 1 477, b) 1 101. Bbg. GOHIN 1903, p. 363. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 218. — QUEM. 2e s. t. 3 1972.

débarrasser [debaʀɑse] v. tr.
ÉTYM. 1584; débaracée « délivrée » (après avoir accouché), 1544; probablt de 1. dé-, et rad. de embarrasser pour désembarrasser, d'après ital. sbarazzare (hypothèse critiquée par P. Guiraud).
Dégager ce qui embarrasse. Enlever, ôter. || Débarrasser qqch. || Débarrasser la voie publique. Déblayer, dégager, désencombrer, désobstruer.Débarrasser le plancher ( Balayer, nettoyer); au fig. Partir ( Plancher, cit. 3, 4).
Régional (Suisse). Enlever, emporter (qqch.) pour en débarrasser qqn. || Débarrasser du matériel. — ☑ Loc. À débarrasser : à emporter.
Débarrasser qqch. de qqch. || Débarrasser une pièce, un meuble des objets qui l'encombrent. || Débarrasser la table de… → ci-dessous, cit. 6. — Absolt. || Vous pouvez débarrasser, enlever le couvert de la table.Débarrasser des impuretés. Filtrer, purger, purifier. || Débarrasser un minerai de sa gangue. || Débarrasser un arbre de ses branches mortes. Tailler. || Débarrasser un cheval de son collier. Déharnacher. || Débarrasser les mains, les pieds de leurs liens. Arracher, délivrer, dépêtrer, désempêtrer, désenlacer.
Délivrer de ce qui gêne. || Débarrasser qqn. (Fam.). || Il m'a bien débarrassé quand il est parti. || Débarrasser qqn de qqch. || Débarrasser qqn de son chapeau, de son manteau. Par plais. || Des voleurs l'ont débarrassé de son argent. Délester, soustraire. || Débarrasser d'un poids, d'un fardeau, d'une charge. Décharger, exonérer, soulager. || Débarrasser qqn d'un souci en le tirant d'affaire (→ Tirer une épine du pied). || Cette lettre l'a débarrassé d'une grande inquiétude.Débarrasser qqn de qqn, le délivrer de qqn que l'on écarte, éloigne, expulse, ou même que l'on fait mourir. || Débarrasser la société des indésirables.Passif. || Être débarrassé de qqn par…
1 (…) il n'est rien d'égal au Fâcheux d'aujourd'hui;
J'ai cru n'être jamais débarrassé de lui (…)
Molière, les Fâcheux, I, 1.
2 Mais je veux de mon doute être débarrassée.
Racine, Athalie, II, 6.
3 Il souhaitait la mort, disant qu'il n'était bon à rien; qu'on l'épargnait par compassion de son état, mais qu'il était une charge pour ses parents, et que la plus grande grâce que le bon Dieu pût leur faire, ce serait de les débarrasser de lui.
G. Sand, la Petite Fadette, XXXI, p. 207.
4 Il est évident que je ne puis vous débarrasser de cette tumeur morale, comme je vous débarrasserais d'une tumeur physique, par une opération chirurgicale.
A. Maurois, les Discours du Dr O'Grady, XII, p. 120.
5 En le débarrassant de son chapeau et de son pardessus, le valet de chambre, Étienne, lui glissa d'une voix discrète (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, p. 104.
6 Le garçon vient de débarrasser la table des derniers raviers de hors-d'œuvre. La nappe reste vide, sauf les verres, la carafe de chablis, et la corbeille à pain.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, p. 43.
——————
se débarrasser v. pron.
|| Se débarrasser d'un objet encombrant ou inutile. Abandonner, balancer, bazarder, colloquer (1.), défaire (se), jeter, rejeter. || Lieu où l'on se débarrasse des vieilleries. Débarras. || Se débarrasser d'un vêtement. Ôter, quitter. || Se débarrasser de ses dettes. Acquitter (s'). || Se débarrasser d'une affaire. Finir (en), liquider, vendre. || Se débarrasser d'un souvenir, d'une idée. Oublier. || Se débarrasser d'un secret. Délivrer (se). || Se débarrasser d'un joug. Affranchir (s').Se débarrasser de qqn : éloigner, expulser une personne indésirable, ou, par euphémisme, la faire mourir. || Se débarrasser d'un ennemi.
7 En tournant sa masse d'armes, il se débarrassa de quatorze cavaliers.
Flaubert, Trois contes, « La légende de St Julien l'Hospitalier », II, p. 122.
8 (…) il ne faut pas se débarrasser légèrement de ce qu'on a mis dans son cœur.
France, le Lys rouge, XII, p. 115.
9 L'on peut juger ici de la peine que nous avons à nous débarrasser d'une idée toute faite.
J. Paulhan, Entretien sur des faits divers, p. 15.
10 En un clin d'œil, il se débarrassa de son gilet (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. II, p. 139.
11 Même dans les milieux révolutionnaires, on essaye maintenant de se débarrasser de la vieille terminologie humanitaire et libérale de 48 (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 221.
CONTR. Embarrasser, entraver, gêner.
DÉR. Débarras.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • débarrasser — DÉBARRASSER.v. act. ter l embarras, ôter d embarras. Il se dit au propre et au figure, et souvent avec le pronom personnel. Débarrasser les rues, les chemins. Il ne sait comment se débarrasser de ses créanciers. Ils est débarrassé de quantité d… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • débarrasser — (dé ba ra sé) v. a. 1°   Ôter ce qui embarrasse, au propre et au figuré. Débarrasser la voie publique. Cette nouvelle l a débarrassé d une grande inquiétude. •   Mais je veux de mon doute être débarrassée, RAC. Athal. II, 6. •   Il ne fallait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • débarrasser — vt. , nettoyer ; supprimer, tuer ; déguerpir : DÉBARASSÎ (Albanais.001, Magland.145a, Reyvroz), déborassî (Saxel), débaraché (Aix, Arvillard.228, Giettaz) / déborachî (145b). E. : Défaire. Fra. Déguerpissez d ici : débarassi l plyanshi… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • DÉBARRASSER — v. tr. Dégager de ce qui embarrasse. Débarrasser les rues, les chemins. Se débarrasser de son pardessus, de son chapeau, de sa canne. Fig., Il ne sait comment se débarrasser de ses créanciers. Me voilà débarrassé de cette affaire, de ce souci.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • DÉBARRASSER — v. a. Ôter l embarras, ou Ôter d embarras. Il se dit au propre et au figuré, et souvent avec le pronom personnel. Débarrasser les rues, les chemins. Il ne sait comment se débarrasser de ses créanciers. Elle s est débarrassée des importuns. Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • débarrasser — v.t. Débarrasser le plancher, partir : Allez, oust ! débarrassez le plancher …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Débarrasser le plancher — ● Débarrasser le plancher quitter la pièce, partir, être chassé …   Encyclopédie Universelle

  • débarrasser — (v. 1) Présent : débarrasse, débarrasses, débarrasse, débarrassons, débarrassez, débarrassent ; Futur : débarrasserai, débarrasseras, débarrassera, débarrasserons, débarrasserez, débarrasseront ; Passé : débarrassai, débarrassas, débarrassa …   French Morphology and Phonetics

  • Comment se débarrasser de son patron — (Nine to Five) est un film américain réalisé par Colin Higgins, sorti en 1980. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 …   Wikipédia en Français

  • se débarrasser — ● se débarrasser verbe pronominal être débarrassé verbe passif Se défaire, se séparer de quelque chose qui pèse, qui est inutile, qui nuit, qui entrave : Se débarrasser d une vieille voiture. Ne plus avoir à faire quelque chose qui gêne, ne plus… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”